Grand Débat & Gilets Jaunes à Nancy

Le Conseil de Développement Durable (C3D) du Grand Nancy (54) permet aux Gilets Jaunes de s’impliquer dans le Grand Débat National.

Cette fiche a été rédigée par Démocratie Ouverte en partenariat avec la Banque des Territoires.

Elle est aussi publiée dans l’espace Dialogue Citoyen du site de la Banque des Territoires.

Démocratie Ouverte vous propose également une fiche-ressource du retour d’expérience du Conseil de développement durable en format pdf et version imprimable.

Nancy – Rencontre entre les gilets jaunes et les membres du Conseil de développement durable (31 Janvier 2019)

RÉSUMÉ

Le Conseil de développement durable de la Métropole du Grand Nancy a souhaité répondre à la consultation citoyenne du grand débat national. Sollicitée par de nombreux maires, l’instance autonome a lancé un processus de participation inédit dès décembre 2018.

L‘objectif ? Faire émerger de bonnes conditions d’implication des Gilets Jaunes dans le Grand Débat, notamment sur la plateforme numérique.

LE PROJET

Articuler la réponse des Gilets Jaunes au Grand Débat

Le Grand Débat National (GDN) a été lancé par le Président de la République en réponse au mouvement des Gilets Jaunes et à la colère d’une grande partie de la population. Sur une période de 3 mois (janvier – mars 2019), le gouvernement a organisé une « consultation citoyenne » de très grande ampleur, ouverte à l’ensemble de la population, comprenant notamment un dispositif numérique : la plateforme www.granddebat.fr opérée par la start-up Cap Collectif.

Très vite, le Conseil de développement durable (C3D) de la Métropole du Grand Nancy a été très critique au sujet des choix méthodologiques effectués autour de cette plateforme de participation en ligne : une participation individuelle directe, sans phase de débat préalable, sans temps collectifs de délibération. Face à ce risque de « démocratie du clic » plus proche du sondage d’opinion que du réel débat, le C3D a voulu pallier aux défauts du dispositif national officiel en y ajoutant une phase préalable de délibération locale garantissant l’éthique du débat et la diversité des prises de paroles.

Sollicitée par de nombreux maires, le C3D, instance indépendante constituée de bénévoles, a su être très réactive pour concevoir (dès décembre 2018) et animer un processus participatif inédit permettant une contribution qualitative du territoire au Grand Débat National.

Débat à Bouxières-aux-Chênes (11 février 2019)

Recueillir la parole citoyenne en s’appuyant sur des garants scientifiques et sur l’outil CartoDÉBAT

A la suite de l’appel de l’Assemblée des assemblées des Gilets Jaunes, des rencontres entre les membres du C3D et des Gilets Jaunes du territoire ont permis d’engager un processus participatif impliquant autant des acteurs institutionnels que des acteurs issus d’un mouvement social très revendicatif.

Cette volonté d’assurer l’engagement de divers acteurs du territoire, dont des gilets jaunes locaux, a demandé une méthodologie rigoureuse pour recueillir la parole des citoyens. Quatre approches ont permis de construire un corpus exhaustif et représentatif : (1) des débats en présentiel, (2) d’autres à distance via le numérique, (3) des micros-trottoirs réalisés par des radios locales et (4) les cahiers de doléances en mairie.

Devant le nombre et la diversité des données recueillies (verbatims par exemple), les membres du C3D ont eu recours à l’intelligence artificielle via la plateforme CartoDÉBAT. Ils ont surtout fait appel à deux garants scientifiques pour réaliser une analyse sémiologique et sociologique des propos et comportements. Une première en France sur les corpus du GDN. Le point d’orgue de la démarche était l’ultime rencontre en présentiel : la « manufacture des solutions ».

Ce temps a permis de présenter un rapport intermédiaire des contributions, basé sur un mélange d’IA et d’analyse humaine …et qui a nourri le vote, au jugement majoritaire, pour hiérarchiser les propositions issues des débats.

Débat à Jarville-la-Malgrange (7 février 2019).

14 événements pour 650 participants et plus de 775 verbatims

Au total, environ 650 personnes ont pris part aux 14 événements participatifs organisés sur le territoire de la Métropole du Grand Nancy de janvier à mars 2019. La plateforme CartoDÉBAT a quant à elle restitué 775 verbatims entre débats, enquêtes des radios locales et transparence des cahiers de doléances.

Le 15 mars 2019 (délai fixé par le gouvernement pour la fin du GDN), le Conseil de Développement Durable publie le rapport « Faire émerger les conditions d’écriture d’un nouveau contrat social avec les citoyens » dont la manufacture des solutions priorise plus de 150 propositions. Ce débat territorial animé par le C3D a donné la parole localement à des personnes ou groupes de personnes qui ne se sentaient plus entendus.

Cet exercice a été l’occasion de démontrer la pertinence et l’adaptabilité du rôle d’animateur des Conseils de développement, outils de la République au service du commun. Grâce à la plateforme CartoDÉBAT, et aux formats d’animation innovants, la démarche a permis d’inventer des lieux apaisés de participation citoyenne et de tester des méthodologies efficaces pour mener des réflexions collectives.

CALENDRIER

Merci à Dominique Valck du Conseil de développement durable du Grand Nancy et Alexis Desvaux de Démocratie Ouverte pour la documentation de cette initiative de participation citoyenne innovante.

SATISFACTIONS / OBSTACLES

  • Temps d’analyse des contributions par des spécialistes et des élus locaux

  • Organisation de débats avec des publics hétérogènes, qui ne trouvent pas traditionnellement d’espaces de prise de parole et d’échange.

  • Lutter contre les appréhensions, postures de certains. La présence aux débats présentiels aurait pu être encore plus nombreuse.

  • Difficulté à toucher un public de jeunes, peu concernés par les questions fiscales notamment.

RÉSULTATS

650

participants sur l’ensemble des événements participatifs

775

interventions, verbatims restitués sur la plateforme CartoDEBAT

14

événements participatifs organisés par le Conseil de développement durable.

  • Budget

    12 860 euros
  • ETP

    • Deux chargées de mission pour l’ingénierie d’animation et de restitution
    • Deux garants scientifiques (chercheurs en sociologie et sémiologie).
    • Des membres bénévoles du Conseil de Développement pour l’ingénierie d’animation.
    • Une plateforme de débat.

ASTUCE

« L’enthousiasme et la mobilisation des citoyens interrogés, présents ou interagissants à distance, ont été très importants. Les règles de bienséance, de fraternité, et de « savoir-vivre » ont fait partie d’un accord « tacite ». La majorité des personnes souhaitant s’exprimer a pu le faire dans cet espace commun qui repose sur des valeurs citoyennes et républicaines partagées. On ne peut que regretter l’absence de ceux qui ne partagent pas ce cadre ou ces valeurs et dont la parole n’a pas pu être entendue. »

Dominique ValckPrésident du Conseil de développement durable du Grand Nancy

CONTACT

Pour aller plus loin

Présentation de la Coordination Nationale des Conseils de développement

FICHE-RESSOURCE

Pour accompagner les territoires dans les démarches participatives, voici une fiche-ressource du Conseil de développement durable de la métropole du Grand Nancy en version pdf et imprimable.